france3.fr

Vos réactions, vos premières impressions, votre avis sur Plus belle la vie, les histoires, les habitants, le quartier..., la vie de quartier dans la société d'aujourd'hui....

Pour discuter avec les comédiens, cliquez ici !

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
 

38 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  2023  2024  2025  2026  2027  2028
Auteur Sujet :

** On papote au PETIT MISTRAL ! **

n°2284888
ailebrune
Posté le 13-03-2017 à 21:01:37  profil
 

Reprise du message précédent :
Paty00
Sur un autre topic, Mercure a posté ceci : "La réunion de famille réunissant Emma et Baptiste me fait penser "au chien du voisin qui aurait fait un petit à la chienne de la voisine ".

Ce qui m'a fait penser à une anecdote amusante, que j'ai envie de partager ...
C'était dans les années 70, une réunion en faveur de la contraception et de l'avortement (à l'époque où c'était interdit en France) ; nous y allons avec une copine, et sommes assises au fond de la salle. L'animatrice, une féministe, parle des femmes, de leur "ventre qui leur appartient", de leurs droits, du fait que ce sont elles qui doivent "faire attention", etc.
Et puis, à un moment, la salle commence à rire ! Mais pourquoi donc ? Nous nous avançons pour voir ... le chien de ma copine en train de monter la chienne de l'animatrice, juste devant l'estrade ! 
La propriétaire de la chienne, au lieu de rire avec tout le monde, était furieuse, "s'il y a des chiots, tu te débrouilleras pour les placer !", etc.

kikoudu33
C'était une chienne de garde ? 

Paty00
Euh ... en tout cas, elle ne devait pas être sur ses gardes, à ce moment-là !   

Maiadelsol
Et elle a envoyé sa chienne en Suisse pour avorter ? lol:{}

Paty00
Non, ma copine s'est débrouillée pour trouver des maîtres aux chiots issus de cette union militante !

tite meli melo:1tite meli melo:1tite meli melo:1tite meli melo:1tite meli melo:1
Et le chien, il a aboyé : "Quoi ????? Il suffit d'une fois ?"

n°2284932
Paty00
Posté le 13-03-2017 à 22:11:05  profil
 

ailebrune a écrit :


Paty00
Sur un autre topic, Mercure a posté ceci : "La réunion de famille réunissant Emma et Baptiste me fait penser "au chien du voisin qui aurait fait un petit à la chienne de la voisine ".

Ce qui m'a fait penser à une anecdote amusante, que j'ai envie de partager ...
C'était dans les années 70, une réunion en faveur de la contraception et de l'avortement (à l'époque où c'était interdit en France) ; nous y allons avec une copine, et sommes assises au fond de la salle. L'animatrice, une féministe, parle des femmes, de leur "ventre qui leur appartient", de leurs droits, du fait que ce sont elles qui doivent "faire attention", etc.
Et puis, à un moment, la salle commence à rire ! Mais pourquoi donc ? Nous nous avançons pour voir ... le chien de ma copine en train de monter la chienne de l'animatrice, juste devant l'estrade ! 
La propriétaire de la chienne, au lieu de rire avec tout le monde, était furieuse, "s'il y a des chiots, tu te débrouilleras pour les placer !", etc.

kikoudu33
C'était une chienne de garde ? 

Paty00
Euh ... en tout cas, elle ne devait pas être sur ses gardes, à ce moment-là !   

Maiadelsol
Et elle a envoyé sa chienne en Suisse pour avorter ? lol:{}

Paty00
Non, ma copine s'est débrouillée pour trouver des maîtres aux chiots issus de cette union militante !

tite meli melo:1tite meli melo:1tite meli melo:1tite meli melo:1tite meli melo:1
Et le chien, il a aboyé : "Quoi ????? Il suffit d'une fois ?"




Non, le chien pensait sincèrement que, vu l'endroit où il rencontrait cette chienne, elle se protégeait ! ange:{}

n°2285035
ailebrune
Posté le 14-03-2017 à 21:23:04  profil
 

Je vous recommande Hippocrate, maintenant sur France 2 : sur un interne dans un hosto. Hyper réaliste et bien joué. Vous pouvez le prendre en cours

n°2285044
Paty00
Posté le 14-03-2017 à 21:28:38  profil
 

ailebrune a écrit :


Je vous recommande Hippocrate, maintenant sur France 2 : sur un interne dans un hosto. Hyper réaliste et bien joué. Vous pouvez le prendre en cours




Justement, j'ai mis sur pause pour le regarder. Je vais éteindre l'ordi, faire ma toilette et ... je file à l'hosto retrouver Hippocrate ! :)

n°2285687
faustinema​belle
Posté le 18-03-2017 à 20:52:57  profil
 

En plus du Revenu Universelle, Hamon devrait proposer la Femme Universelle pour que des gars comme moi se sentent moins seuls et se fassent plaisir !

n°2285905
ailebrune
Posté le 21-03-2017 à 22:54:12  profil
 

Je ne trouve pas très sage de la part de PBLV, plus précisément de la part d'une chaîne de service public, de faire une intrigue comprenant des éléments politiques, et tout particulièrement en période électorale.

n°2285913
Vassago 2
le retour
Posté le 21-03-2017 à 23:23:28  profil
 

ailebrune a écrit :


Je ne trouve pas très sage de la part de PBLV, plus précisément de la part d'une chaîne de service public, de faire une intrigue comprenant des éléments politiques, et tout particulièrement en période électorale.


Au contraire ne pas en parler c'est laisser le terrain à ceux qui ne font que parler de ça tous les jours

n°2285951
chenapode
Posté le 22-03-2017 à 10:54:24  profil
 

ailebrune a écrit :


Je ne trouve pas très sage de la part de PBLV, plus précisément de la part d'une chaîne de service public, de faire une intrigue comprenant des éléments politiques, et tout particulièrement en période électorale.


Pourquoi? tu crois que ça pourrait influer sur les élections?????

n°2286021
shinochaz
Posté le 23-03-2017 à 01:40:15  profil
 

chenapode a écrit :


Pourquoi? tu crois que ça pourrait influer sur les élections?????




Disons que tel que c'est parti on s'oriente vers une intrigue entre les "radicalisés" et les "fachos". Je ne pense pas que cela puisse influencer les élections, mais une telle débauche de "messages" à un mois du vote, ça ne me semble pas très adroit...

n°2286035
chenapode
Posté le 23-03-2017 à 11:05:09  profil
 

shinochaz a écrit :




Disons que tel que c'est parti on s'oriente vers une intrigue entre les "radicalisés" et les "fachos". Je ne pense pas que cela puisse influencer les élections, mais une telle débauche de "messages" à un mois du vote, ça ne me semble pas très adroit...


Les "fachos", je vois qui c'est, mais les "radicalisés", je ne vois pas.
Et pour le moment, je ne vois pas bien quel "message" est porté par cette intrigue: bien sûr, condamnation des agissements d'un groupe d'extrème droite qui milite pour l'auto-défense en propageant des rumeurs infondées sur l'auteur du braquage et en transformant en héros un pauvre commerçant terrorisé qui a tiré pour défendre son fils.
  Mais la mère du braqueur n'est pas tellement bien traitée non plus par le scénario, dans ses délires de vengeance qui font peur même à Djawad...  Et les spectateurs ont vu l'histoire, ils ont donc pu juger de toutes les responsabilités dans le passage à l'acte, en premier lieu celle d'Issa lui-même.
 Bref, il y a à boire et à manger dans cette histoire, et chacun y verra ce qui le conforte dans les opinions qu'il a déjà.

Message cité 1 fois
Message édité par chenapode le 23-03-2017 à 11:14:35
n°2286037
shinochaz
Posté le 23-03-2017 à 11:09:55  profil
 

chenapode a écrit :


Les "fachos", je vois qui c'est, mais les "radicalisés", je ne vois pas.
Et pour le moment, je ne vois pas bien quel "message" est porté p




Les "nouveaux potes" de la mère d'Issa à la Mosquée.

n°2286040
chenapode
Posté le 23-03-2017 à 11:17:19  profil
 

J'avais fait une fausse manœuvre qui avait interrompu mon message, vous avez répondu donc seulement à la première phrase...

n°2286043
lilijo63
Posté le 23-03-2017 à 12:50:56  profil
 

shinochaz a écrit :


Les "nouveaux potes" de la mère d'Issa à la Mosquée.



Tiens, j'ai pensé pareil quand Zora a dit que les gens qu'elle avait rencontrés à la mosquée l'avaient bien accueillie etc... vous allez voir qu'elle, pas pratiquante jusque-là, va se retrouver endoctrinée en moins de deux.

n°2286046
nicolas840​1
Posté le 23-03-2017 à 13:56:29  profil
 

lilijo63 a écrit :



Tiens, j'ai pensé pareil quand Zora a dit que les gens qu'elle avait rencontrés à la mosquée l'avaient bien accueillie etc... vous allez voir qu'elle, pas pratiquante jusque-là, va se retrouver endoctrinée en moins de deux.



J'y crois pas trop mais on verra!

n°2286050
chenapode
Posté le 23-03-2017 à 14:38:06  profil
 

Moi non plus je n'y crois pas: elle cherchait des gens pour l'aider à se venger, et d'après ce qu'a dit l'imam, ce ne sera pas le cas. Ce sont des gens qui compatissent à son malheur d'avoir perdu son fils, c'est tout.

n°2286060
shinochaz
Posté le 23-03-2017 à 18:25:19  profil
 

lilijo63 a écrit :



Tiens, j'ai pensé pareil quand Zora a dit que les gens qu'elle avait rencontrés à la mosquée l'avaient bien accueillie etc... vous allez voir qu'elle, pas pratiquante jusque-là, va se retrouver endoctrinée en moins de deux.



Heureusement que l'"Imam Alexandre" est la pour la modérer :o

n°2286066
kikoudu33
Posté le 23-03-2017 à 19:35:21  profil
 

shinochaz a écrit :



Heureusement que l'"Imam Alexandre" est la pour la modérer :o


C'est l'Imam Skander :D (Alexandre en arabe ;)).

n°2286414
ailebrune
Posté le 28-03-2017 à 13:26:21  profil
 

ailebrune a écrit :
Je ne trouve pas très sage de la part de PBLV, plus précisément de la part d'une chaîne de service public, de faire une intrigue comprenant des éléments politiques, et tout particulièrement en période électorale.

chenapode a écrit :


Pourquoi? tu crois que ça pourrait influer sur les élections?????



Pardon, je ne t'avais pas répondu. Influer sur les élections, je ne sais pas. Mais ça peut donner l'impression que ça cherche à le faire. Or le service public est financé par tous les Français et s'adresse à tous. Qu'une fiction X ou Y adopte tel ou tel point de vue politique ne me dérange pas. Mais je trouverais préférable qu'une fiction quotidienne, donc très présente, ne parle pas de politique per se. Par souci de neutralité. Ça n'empêche pas de montrer des scènes représentant des enjeux importants aujourd'hui, des questions de société. D'autant que les questions abordées ces jours-ci déclenchent des réactions particulièrement fortes. Ce qui se passe sur le forum se passe ailleurs à mon avis. Des téléspectateurs ont le sentiment qu'on cherche à leur imposer un point de vue. A tort ou à raison. Mais c'est un sentiment suffisamment observable et répandu pour que les scénaristes y réfléchissent.

n°2286417
chenapode
Posté le 28-03-2017 à 14:01:15  profil
 

ailebrune a écrit :


ailebrune a écrit :
Je ne trouve pas très sage de la part de PBLV, plus précisément de la part d'une chaîne de service public, de faire une intrigue comprenant des éléments politiques, et tout particulièrement en période électorale.




ailebrune a écrit :



Pardon, je ne t'avais pas répondu. Influer sur les élections, je ne sais pas. Mais ça peut donner l'impression que ça cherche à le faire. Or le service public est financé par tous les Français et s'adresse à tous. Qu'une fiction X ou Y adopte tel ou tel point de vue politique ne me dérange pas. Mais je trouverais préférable qu'une fiction quotidienne, donc très présente, ne parle pas de politique per se. Par souci de neutralité. Ça n'empêche pas de montrer des scènes représentant des enjeux importants aujourd'hui, des questions de société. D'autant que les questions abordées ces jours-ci déclenchent des réactions particulièrement fortes. Ce qui se passe sur le forum se passe ailleurs à mon avis. Des téléspectateurs ont le sentiment qu'on cherche à leur imposer un point de vue. A tort ou à raison. Mais c'est un sentiment suffisamment observable et répandu pour que les scénaristes y réfléchissent.

Mais quel point de vue? C'est ce que je me demande. Parce que bien-sûr ils font du comité de soutien de Jérôme des fachos, ce qui est caricatural dans le sens où on peut défendre Jérôme sans être fachos, puisqu'il était effectivement en état de légitime défense. donc, ouh ouh sur les tenants de l'auto défense!
Ils veulent donc "défendre" Issa?? Mais ceux qui le défendent, sa mère et Djawad, sont eux aussi caricaturés, et tout le monde les trouve très antipathiques et bornés: pas une fois ils disent qu'Issa était en tort!
Alors? Quel est le point de vue des scénaristes?
Qu'ils aient réussi à faire parler les gens, oui, mais je ne trouve pas qu'ils aient imposé une ligne claire.

n°2286419
raylen
Posté le 28-03-2017 à 14:19:42  profil
 

chenapode a écrit :


Mais quel point de vue? C'est ce que je me demande. Parce que bien-sûr ils font du comité de soutien de Jérôme des fachos, ce qui est caricatural dans le sens où on peut défendre Jérôme sans être fachos, puisqu'il était effectivement en état de légitime défense. donc, ouh ouh sur les tenants de l'auto défense!
Ils veulent donc "défendre" Issa?? Mais ceux qui le défendent, sa mère et Djawad, sont eux aussi caricaturés, et tout le monde les trouve très antipathiques et bornés: pas une fois ils disent qu'Issa était en tort!
Alors? Quel est le point de vue des scénaristes?
Qu'ils aient réussi à faire parler les gens, oui, mais je ne trouve pas qu'ils aient imposé une ligne claire.

Ils ont réussi à mettre sur le même plan le braqueur et ceux qui veulent se défendre.

n°2286430
ailebrune
Posté le 28-03-2017 à 17:43:35  profil
 

Comme je l'ai dit, à plusieurs reprises je crois, sur le forum, je ne trouve pas - personnellement - que l'intrigue actuelle "défende Issa", au sens : trouver son geste pas grave.
Ne serait-ce que parce que la réaction de sa mère est odieuse, du moins à mes yeux (ne se remet pas en question, ne parle que de vengeance, accuse Djawad d'être responsable alors qu'elle l'a quasiment obligé à s'occuper d'Issa....).
Mais étant donné l'extrême sensibilité sur des sujets de ce genre (que fait un commerçant qui est braqué pour la énième fois, et qui n'a pas vraiment de moyens légaux de se protéger ???), je trouve peu sage de mêler cela à des éléments politiques. C'est à dire : parler explicitement de "fachos", d'"extrême-droite", etc. Surtout en période électorale.
Et, a fortiori, amener dans l'intrigue des propos racistes très violents ("sale nègre, retourne en Afrique", etc). Non pas parce que cette situation ne pourrait jamais se produire dans la vraie vie. Mais parce qu'elle est perçue, par des téléspectateurs particulièrement sensibles à ces problèmes de sécurité, comme un refus d'aborder ces questions sans être aussitôt stigmatisé. Je répète : "perçue".
On peut souvent le constater sur le forum. Et bien au-delà. Il y a en France (et ailleurs), un sentiment très répandu que les "élites", notamment médiatiques, perçues comme un bloc détaché du réel, refusent de prendre en compte certaines situations d'insécurité auxquelles les gens, tout particulièrement dans les milieux peu fortunés, sont exposés.
Donc, surtout dans le contexte électoral, je trouve qu'il aurait été plus sage de ne pas choisir ce genre d'intrigue. Ou alors, de ne pas faire intervenir des protagonistes politisés.

 sweat:{} Pas facile de s'exprimer sur ces questions...

n°2286436
kikoudu33
Posté le 28-03-2017 à 18:04:16  profil
 

ailebrune a écrit :


Comme je l'ai dit, à plusieurs reprises je crois, sur le forum, je ne trouve pas - personnellement - que l'intrigue actuelle "défende Issa", au sens : trouver son geste pas grave.
Ne serait-ce que parce que la réaction de sa mère est odieuse, du moins à mes yeux (ne se remet pas en question, ne parle que de vengeance, accuse Djawad d'être responsable alors qu'elle l'a quasiment obligé à s'occuper d'Issa....).
Mais étant donné l'extrême sensibilité sur des sujets de ce genre (que fait un commerçant qui est braqué pour la énième fois, et qui n'a pas vraiment de moyens légaux de se protéger ???), je trouve peu sage de mêler cela à des éléments politiques. C'est à dire : parler explicitement de "fachos", d'"extrême-droite", etc. Surtout en période électorale.
Et, a fortiori, amener dans l'intrigue des propos racistes très violents ("sale nègre, retourne en Afrique", etc). Non pas parce que cette situation ne pourrait jamais se produire dans la vraie vie. Mais parce qu'elle est perçue, par des téléspectateurs particulièrement sensibles à ces problèmes de sécurité, comme un refus d'aborder ces questions sans être aussitôt stigmatisé. Je répète : "perçue".
On peut souvent le constater sur le forum. Et bien au-delà. Il y a en France (et ailleurs), un sentiment très répandu que les "élites", notamment médiatiques, perçues comme un bloc détaché du réel, refusent de prendre en compte certaines situations d'insécurité auxquelles les gens, tout particulièrement dans les milieux peu fortunés, sont exposés.
Donc, surtout dans le contexte électoral, je trouve qu'il aurait été plus sage de ne pas choisir ce genre d'intrigue. Ou alors, de ne pas faire intervenir des protagonistes politisés.

 sweat:{} Pas facile de s'exprimer sur ces questions...


J'approuve ton commentaire et plus particulièrement la paragraphe que j'ai mis en gras. En effet, dans les quartiers où vit ce microcosme, il a peu de risques d'avoir à subir la délinquance et la criminalité, ce qui ne les incite pas à faire preuve de réalisme et de pragmatisme et c'est pareil pour d'autres sujets tels que le chômage, la précarité, etc. Etre coupé du monde est le meilleur moyen de ne pas le comprendre et d'être en décalage avec lui dans sa vision des choses.

n°2286440
raylen
Posté le 28-03-2017 à 18:09:55  profil
 

@ ailebrune

Mais ce sont les fondamentaux mêmes de PBLV que tu remets en cause. Sans tout ce que tu dis, la série n'a plus sa raison d'être.
Et tu n'as quand même pas cru que programmer cette intrigue au moment de la présidentielle était un hasard?
Quant à Zora, je suis prête à parier qu'elle va s'améliorer pendant que les autres s'enfoncent.

n°2286441
ailebrune
Posté le 28-03-2017 à 18:13:04  profil
 

kikoudu33 a écrit :


J'approuve ton commentaire et plus particulièrement la paragraphe que j'ai mis en gras. En effet, dans les quartiers où vit ce microcosme, il a peu de risques d'avoir à subir la délinquance et la criminalité, ce qui ne les incite pas à faire preuve de réalisme et de pragmatisme et c'est pareil pour d'autres sujets tels que le chômage, la précarité, etc. Etre coupé du monde est le meilleur moyen de ne pas le comprendre et d'être en décalage avec lui dans sa vision des choses.


Sauf que cette perception est, en grande partie, erronée.
Les médias aujourd'hui, c'est beaucoup de précaires sous-sous-sous payés, en "stages" à répétition, etc. Y compris à la télé.
Idem pour beaucoup de gens dans le monde du spectacle.
Je ne sais pas qui sont les scénaristes de PBLV, mais ne serait pas étonnée que beaucoup d'entre eux, voire tous, aient une vie plutôt précaire et vivent dans des quartiers plutôt durailles.

n°2286444
kikoudu33
Posté le 28-03-2017 à 18:26:50  profil
 

ailebrune a écrit :


Sauf que cette perception est, en grande partie, erronée.
Les médias aujourd'hui, c'est beaucoup de précaires sous-sous-sous payés, en "stages" à répétition, etc. Y compris à la télé.
Idem pour beaucoup de gens dans le monde du spectacle.
Je ne sais pas qui sont les scénaristes de PBLV, mais ne serait pas étonnée que beaucoup d'entre eux, voire tous, aient une vie plutôt précaire et vivent dans des quartiers plutôt durailles.



Avec le succès qu'a la série depuis presque ses débuts, cela m'étonnerait quand même fort qu'ils soient mal payés. Quant aux gens des médias, je parlais de ceux qui sont privilégiés puisque toi-même tu as parlé d'élites, cela ne concerne évidemment pas ceux qui sont en bas de l'échelle et qui sont en effet souvent mal payés et même exploités.

Message cité 1 fois
Message édité par kikoudu33 le 28-03-2017 à 18:29:01
n°2286447
ailebrune
Posté le 28-03-2017 à 18:54:22  profil
 

kikoudu33 a écrit :



Avec le succès qu'a la série depuis presque ses débuts, cela m'étonnerait quand même fort qu'ils soient mal payés. Quant aux gens des médias, je parlais de ceux qui sont privilégiés puisque toi-même tu as parlé d'élites, cela ne concerne évidemment pas ceux qui sont en bas de l'échelle et qui sont en effet souvent mal payés et même exploités.


Comme je l'ai dit, je ne connais pas le cas particulier de ces scénaristes. Mais le succès d'un "produit" ne signifie en rien que ceux qui travaillent à sa conception soient bien payés. Sauf en haut de la hiérarchie. Ou pour les personnes en vue. Tout particulièrement en période de chômage élevé, très utile pour envoyer des messages du type : "si vous n'êtes pas content, il y en a plein qui seraient ravis de prendre votre place"

J'ai parlé d'une perception, une image d'"élites" (déconnectées du réel etc). Justement pour dire que cette perception me paraît en grande partie erronée, pour les raisons que j'ai données.

 Page :   1  2  3  4  5  ..  2023  2024  2025  2026  2027  2028

Aller à :