france3.fr
Partagez vos recettes préférées, vos astuces et vos remarques sur la nouvelle émission gastronomique de Julie Andrieu. Un avis ou un lieu à faire découvrir dans une région parcourue pendant l'émission ? Ce forum vous est dédié.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 3 » Carnets de Julie »

correspondance de mesure

 

3 utilisateurs anonymes et 22 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

correspondance de mesure

n°18
labonnecui​sine
Posté le 08-09-2004 à 13:30:30  profil
 

peut on avoir en grammes.  les mesures en cl, ou dl.cela faciliterait les conversions !!!!!

n°26
Profil sup​primé
Posté le 10-09-2004 à 17:15:56  
 

il existe dans le commerce des balances qui convertissent

n°130
nangiam
Posté le 15-10-2004 à 10:14:27  profil
 

Il existe peut-être des balances qui convertissent, mais n'est-il pas plus économique de le faire vous-même puisque vous avez certainement appris cela à l'école ? Souvenez-vous :1 litre, soit 1000 millilitres, pèse 1 kg, soit 1000 g. Par conséquent, 1 millilitre correspond à 1 gramme, 1 cl (10 ml) à 10 g et 1 dl (100 ml) à 100 g. Simple, non ?

n°266
bernadette​dm
Posté le 24-11-2004 à 12:13:07  profil
 

les correspondances telles que 1 litre = 1 dm cube ne sont vraie que pour l'eau distillée

n°268
bernadette​dm
Posté le 24-11-2004 à 19:49:44  profil
 

1 kg correspond à 1 dm cube d'eau distillée seulement

n°281
bernadette​dm
Posté le 27-11-2004 à 22:35:34  profil
 

Ce n'est vrai que pour l'eau distillée et pas pour le sucre, le beurre l'huile, la farine etc...

n°337
nangiam
Posté le 13-12-2004 à 11:26:33  profil
 

C'est vrai pour tous les liquides utilsés en cuisine (lait, crème liquide, huile, vinaigre, vin, etc.) dont la densité est assez peu différente de celle de l'eau (distillée ou non, d'ailleurs). D'autre part, je vous ferais remarquer que les quantités de beurre, sucre ou farine sont rarement exprimées en dl, cl ou ml !!!!

n°27078
aletot
Posté le 07-12-2009 à 12:37:59  profil
 

Bonjour,

je vous invite sur mon blog ou vous trouverez un tableau de correspondances des grammes en ml

http://misstup92.over-blog.com/

vous trouverez également des recettes de cuisine

a bientot

misstup92

n°27347
aletot
Posté le 07-02-2010 à 12:24:51  profil
 

Bonjour,

misstup92 va fermer, le tableau se trouve désormais sur : http://lacuisinedelilou92.over-blog.com/

A bientot,

lilou92

n°27348
Coteaux du​ Layon
Posté le 07-02-2010 à 13:52:52  profil
 

nangiam a écrit :

C'est vrai pour tous les liquides utilsés en cuisine (lait, crème liquide, huile, vinaigre, vin, etc.) dont la densité est assez peu différente de celle de l'eau (distillée ou non, d'ailleurs). D'autre part, je vous ferais remarquer que les quantités de beurre, sucre ou farine sont rarement exprimées en dl, cl ou ml !!!!



Je veux bien beaucoup de choses, mais quant on en arrive à peser les blancs d'oeufs!

Le bon sens veut que l'on prenne des oeufs de taille N comme normale et non pas des 'très gros'... mais à ce niveau-là: on joue déjà dans la cour des 'grands'!...

ce n'est certainement pas le cas de la majorité d'entre nous.

Si déjà on maîtrise la technique, le reste viendra après...

n°27352
nangiam
Posté le 07-02-2010 à 17:59:15  profil
 

Coteaux du Layon a écrit :

Je veux bien beaucoup de choses, mais quant on en arrive à peser les blancs d'oeufs!

Le bon sens veut que l'on prenne des oeufs de taille N comme normale et non pas des 'très gros'... mais à ce niveau-là: on joue déjà dans la cour des 'grands'!...

ce n'est certainement pas le cas de la majorité d'entre nous.

Si déjà on maîtrise la technique, le reste viendra après...


Je viens de relire attentivement tous les messages de ce fil (ouvert en septembre 2004) et nulle part je n'y ai vu qu'il était question de peser des blancs d'œufs !  ouch:{}

n°27355
luculus1
Posté le 08-02-2010 à 20:16:45  profil
 

nangiam a écrit :


Je viens de relire attentivement tous les messages de ce fil (ouvert en septembre 2004) et nulle part je n'y ai vu qu'il était question de peser des blancs d'œufs !  ouch:{}




Certes...certes...mais les pâteux parlent en poids pour les blancs d'oeufs, ce qui décontenance un bon nombre !  sarcastic:{}  La mesure liquide est aussi de mise, c'est du moins ce que j'utilise de préférence, les pâteux aussi, après avoir mesuré 1/2 litre ils diront ....il faut 500gr de blancs d'oeufs pour cette quantité de ...... whistle:{}
Étonnant non !

n°27364
jema7
Posté le 14-02-2010 à 19:46:46  profil
 

ouh ! là ! là! je vois que comme les stagiaires et élèves de formations, beaucoup ont oublié le CM1 et pataugent dans les nombres, le poids, le volume. Je suis d'accord avec Niangiam : 1 litre = 1 kilo .Foin de la précision maniaque de certains au ton docte et professoral on peut adopter cette equivalence en " à peu près", les densités des ingredients de cuisine étant à + ou - 10 % de la base "eau".
Mais oui ! Niangiam, les pâteux ont souvent besoin d'un poids de blanc d'oeuf et aussi de jaunes parfois. D'accord, c'est pour de + grosses quantités , et c'est peu utile pour des recettes familiales ou " d'amateur" ; mais quand pour une Dacquoise on vous demande 225 gr de blancs ???  Par convention un oeuf est "moyen" , pèse 55 gr ( 65 aux USA )  dont 5 gr de coquille, 20 gr de jaune et ...30 gr de blanc: 225 gr de blanc est donc egal à...7 blancs et demi ! ou à peu près 22,5 cl ou encore une tasse en Amérique du Nord... Désolé, Luculus1 mais (un demi-litre) 500 gr de blanc çà fait 17 oeufs à clarifier !! Bave sur les doigts comprise !   Bernadettedm pouvez vous nous citer une recette, depuis Careme ou A. Dumas jusqu'à notre cher Rebuchon, où on demande un ingredient en décimètre cube ?

n°27368
Mr Hulot
Posté le 15-02-2010 à 10:17:17  profil
 

Citation:

Par convention un oeuf est "moyen" , pèse 55 gr ( 65 aux USA )  dont 5 gr de coquille, 20 gr de jaune et ...30 gr de blanc

55 g, 5 g, 20 g, 30 g... Et les anticonventionnels   :D   qui utilisent de gros oeufs ?

Peser tout bonnement les blancs d'oeufs ou mesurer leur volume, c'est plus sûr ! Ainsi dans la recette des biscuits à la cuiller de Lenôtre : "Choisissez les oeufs de telle façon que leur volume soit égal à 1/4 de litre, 5 oeufs peuvent en effet être d'un volume nettement inférieur ou supérieur, ce qui fausserait le rapport des quantités".

n°27370
luculus1
Posté le 15-02-2010 à 21:06:38  profil
 

[

Citation:

quotemsg=27364,13,5320873]ouh ! là ! là! je vois que comme les stagiaires et élèves de formations, beaucoup ont oublié le CM1 et pataugent dans les nombres, le poids, le volume. Je suis d'accord avec Niangiam : 1 litre = 1 kilo .Foin de la précision maniaque de certains au ton docte et professoral on peut adopter cette equivalence en " à peu près", les densités des ingredients de cuisine étant à + ou - 10 % de la base "eau".
Mais oui ! Niangiam, les pâteux ont souvent besoin d'un poids de blanc d'oeuf et aussi de jaunes parfois. D'accord, c'est pour de + grosses quantités , et c'est peu utile pour des recettes familiales ou " d'amateur" ; mais quand pour une Dacquoise on vous demande 225 gr de blancs ???  Par convention un oeuf est "moyen" , pèse 55 gr ( 65 aux USA )  dont 5 gr de coquille, 20 gr de jaune et ...30 gr de blanc: 225 gr de blanc est donc egal à...7 blancs et demi ! ou à peu près 22,5 cl ou encore une tasse en Amérique du Nord... Désolé, Luculus1 mais (un demi-litre) 500 gr de blanc çà fait 17 oeufs à clarifier !! Bave sur les doigts comprise !   Bernadettedm pouvez vous nous citer une recette, depuis Careme ou A. Dumas jusqu'à notre cher Rebuchon, où on demande un ingredient en décimètre cube ?
[/quotemsg]

Sans doute....sans doute.... on a rien oublié du CM1 l'artiste matheux à la mord moi le nez !  lol:{}
Mais il y a ce qu'il se dit et il y a ce qu'il se fait... c'est ainsi !
Perso...je marche au nombre d'oeufs, par rapport au volume, car je suis cuistot avant d'être pâteux !   whistle:{}

n°27372
avotboncoe​ur
Posté le 16-02-2010 à 11:32:04  profil
 

ne pas avoir de balance electronique dans sa cuisine est une faute qui empeche de progresser.

TOUT se pese et dès que l'on parle en volume (litre, cl...) ou en unités obsoletes (livre...), on se met des boulets aux pieds pour rien.

il ne doit y avoir que des grammes ou kilo comme unités, le reste c'est poubelle direct, ormis les oeufs qui par simplicité s'utilisent à l'unité

n°27373
nangiam
Posté le 16-02-2010 à 16:11:31  profil
 

avotboncoeur a écrit :

ne pas avoir de balance electronique dans sa cuisine est une faute qui empeche de progresser.

TOUT se pese et dès que l'on parle en volume (litre, cl...) ou en unités obsoletes (livre...), on se met des boulets aux pieds pour rien.

il ne doit y avoir que des grammes ou kilo comme unités, le reste c'est poubelle direct, ormis les oeufs qui par simplicité s'utilisent à l'unité


Vous achetez donc le lait, le vin , l'eau minérale, l'huile, etc. au poids ?
Et si une recette indique 1/2 l de lait, vous le pesez pour être sûr d'en avoir 500 g ?  :D

n°27374
Mr Hulot
Posté le 16-02-2010 à 16:42:21  profil
 

avotboncoeur a écrit :

ne pas avoir de balance electronique dans sa cuisine est une faute qui empeche de progresser.
TOUT se pese et dès que l'on parle en volume (litre, cl...) ou en unités obsoletes (livre...), on se met des boulets aux pieds pour rien.
il ne doit y avoir que des grammes ou kilo comme unités, le reste c'est poubelle direct, ormis les oeufs qui par simplicité s'utilisent à l'unité


Citation:

ne pas avoir de balance electronique dans sa cuisine est une faute qui empeche de progresser.

Ah ! Si ladite balance pouvait tenir ses promesses, à savoir peser au gramme près !

Citation:

dès que l'on parle en volume (litre, cl...) ou en unités obsoletes (livre...), on se met des boulets aux pieds pour rien.

Vous pouvez nous expliquer pourquoi le terme "livre" serait un boulet plus dur à supporter que 1/2 kg ou 500 g ? Et pourquoi la mesure par exemple du volume de bouillon nécessaire à la cuisson d'un riz pilaf serait un boulet insupportable, alors que l'utilisation

de cet engin   41SIfgO0j7L._SL500_AA280_   est des plus commodes ?

Citation:

les oeufs qui par simplicité s'utilisent à l'unité

A l'unité, oui, pour des oeufs à la coque, mollets, pochés, durs, au plat, frits, cocottes, brouillés, en omelette etc. Chacun choisit le calibre qui convient à son appétit. Mais pour les plats qui exigent un respect strict des proportions entre les ingrédients, 20 g d'écart entre un petit et un gros oeuf

Petit calibre : moins de 53 g
Moyen calibre : de 53 à 63 g
Gros calibre : de 63 à 73 g
Très gros calibre : plus de 73 g


ça change tout ! D'où la nécessité dans certaines recettes, de pâtisserie essentiellement, de peser les blancs (ou d'en mesurer le volume) ou de peser les jaunes.

Message cité 1 fois
Message édité par Mr Hulot le 16-02-2010 à 17:41:58
n°27376
Coteaux du​ Layon
Posté le 16-02-2010 à 17:07:34  profil
 

Au marché, pour mes besoins familiaux, il est fréquent que je prenne 500 g de navets, 500 G de noix etc...

Et je ne trouve rien à y redire!

n°27377
grisbiche
Posté le 16-02-2010 à 17:46:01  profil
 

Pour la cuisson du riz, il me semble que l'on utilise le volume plutôt que le poids...!
D'ailleurs les cuiseurs à riz japonais, qui sont pourtant à la pointe du progrès car ils utilisent la logique floue (fuzzy logic) pour optimiser la cuisson, font doser tout bêtement le riz et l'eau par volume à l'aide de repères...
En revanche, effectivement, pour les oeufs, je me souviens d'avoir vu un chef un tantinet penaud s'excuser de clarifier trois oeufs pour regrouper ensuite les jaunes et la majeure partie des blancs après pesée. Il devait craindre de passer auprès de la ménagère de plus de 40 ans pour un ayatholla culinaire, voire un dangereux maniaque...
Oeufs qui ne seront jamais tous calibrés à l'identique même pour une race donnée, car leur poids varie selon l'âge de la poule.


---------------
L'homme ne communique avec son semblable que quand l'un écrit dans sa solitude, et que l'autre le lit dans la sienne. -Gómez Dávila
n°27379
Coteaux du​ Layon
Posté le 16-02-2010 à 18:37:26  profil
 

Mr Hulot a écrit :


Citation:

ne pas avoir de balance electronique dans sa cuisine est une faute qui empeche de progresser.

Ah ! Si ladite balance pouvait tenir ses promesses, à savoir peser au gramme près !

Citation:

dès que l'on parle en volume (litre, cl...) ou en unités obsoletes (livre...), on se met des boulets aux pieds pour rien.

Vous pouvez nous expliquer pourquoi le terme "livre" serait un boulet plus dur à supporter que 1/2 kg ou 500 g ? Et pourquoi la mesure par exemple du volume de bouillon nécessaire à la cuisson d'un riz pilaf serait un boulet insupportable, alors que l'utilisation

de cet engin   [url]http://ecx.images-amazon.com/images/I/41SIfgO0j7L._SL500_AA280_.jpg   est des plus commodes ?

Citation:

les oeufs qui par simplicité s'utilisent à l'unité

A l'unité, oui, pour des oeufs à la coque, mollets, pochés, durs, au plat, frits, cocottes, brouillés, en omelette etc. Chacun choisit le calibre qui convient à son appétit. Mais pour les plats qui exigent un respect strict des proportions entre les ingrédients, 20 g d'écart entre un petit et un gros oeuf

Petit calibre : moins de 53 g
Moyen calibre : de 53 à 63 g
Gros calibre : de 63 à 73 g
Très gros calibre : plus de 73 g


ça change tout ! D'où la nécessité dans certaines recettes, de pâtisserie essentiellement, de peser les blancs (ou d'en mesurer le volume) ou de peser les jaunes.

[/url]

Ce n'est pas valable pour le riz créole.

mais c'est nécessaire pour le riz pilaw dont le volume d'eau varie également selon la qualité du riz!

n°27380
Mr Hulot
Posté le 16-02-2010 à 18:44:26  profil
 

Coteaux du Layon a écrit :


Ce n'est pas valable pour le riz créole.
mais c'est nécessaire pour le riz pilaw dont le volume d'eau varie également selon la qualité du riz!


"la cuisson d'un riz pilaf"

n°27381
grisbiche
Posté le 16-02-2010 à 19:04:40  profil
 

Mr Hulot a écrit :


"la cuisson d'un riz pilaf"


Mais si, pilaw en tagalog et en tatar...*
J'hésite entre le pilaf sauce tatar ou il vaut mieux tatar que jamais !
Mais je n'ai jamais consulté le tagalog...

*doctus cum wikipedia

Message cité 1 fois
Message édité par grisbiche le 16-02-2010 à 19:06:26

---------------
L'homme ne communique avec son semblable que quand l'un écrit dans sa solitude, et que l'autre le lit dans la sienne. -Gómez Dávila
n°27382
Mr Hulot
Posté le 16-02-2010 à 19:41:26  profil
 

grisbiche a écrit :

Mais si, pilaw en tagalog et en tatar...*
J'hésite entre le pilaf sauce tatar ou il vaut mieux tatar que jamais !
Mais je n'ai jamais consulté le tagalog...
*doctus cum wikipedia


Non, je ne reprenais pas l'orthographe ! Je voulais seulement signaler à Coteaux du Layon que ma réponse ne concernait que le riz pilaf !

n°27386
grisbiche
Posté le 17-02-2010 à 10:56:21  profil
 

Mr Hulot a écrit :


Non, je ne reprenais pas l'orthographe ! Je voulais seulement signaler à Coteaux du Layon que ma réponse ne concernait que le riz pilaf !


Ce n’était qu’un clin d’œil. En effet, les graphies des noms exotiques étant en pleine mutation pour les français sous la pression anglo-saxonne, j’ai voulu  vérifier si c’était la nouvelle norme. Et ma découverte m’avait amusé – je suis un esprit simple…
Pilaf, mais pas seulement. Si effectivement la plupart du temps créole signifie dans une grande quantité d’eau, le Chef Simon donne la proportion six volumes d’eau pour un volume de riz. Je suppose que c’est un compromis pour évacuer suffisamment l’amidon et ne pas gâcher de l’énergie dans un chauffage d’eau inutile. Dans le livre sur la Cuisine des Antilles paru chez Edisud, les auteurs préconisent 5 bols d’eau pour 2 bols de riz, évaporation complète, rinçage à l’eau froide et séchage dans la casserole. Ma tante, qui était d’origine guadeloupéenne, procédait ainsi (sauf qu’il me semble que la quantité d’eau était à vue de nez…) et faisait crouter le riz au fond de la casserole. Ma cousine et moi nous disputions cette croute, comme pour la souris du gigot… J’ai ouï dire qu’en Iran les cuiseurs de riz étaient programmés pour obtenir un tel  fond croustillant.


---------------
L'homme ne communique avec son semblable que quand l'un écrit dans sa solitude, et que l'autre le lit dans la sienne. -Gómez Dávila
 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
   FORUM France 3 » Carnets de Julie »

correspondance de mesure