france3.fr
voir site
A l’heure où certains événements bouleversent l’opinion et nous interpellent sur la place du salarié dans l’entreprise, France Télévisions propose, le lundi 26 octobre à 20h35, une série documentaire sur l’un des thèmes majeurs de notre société, le travail. Du 26 au 30 octobre, l'équipe du film et des spécialistes vous répondent sur ce forum. Posez vos questions, faîtes part de vos observations, apportez votre témoignage, dès maintenant !

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 3 » La mise à mort du travail »

le harcèlement dans la fonction publique

 

14 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

le harcèlement dans la fonction publique

n°302
pet|333994​3
Posté le 26-10-2009 à 21:57:56  profil
 

bonsoir

On parle de cette souffrance au travail dans le domaine privé on ne parle pas de la fonction publique.

Moi mon cauchemar je l'ai vécu avec des surcharges de travail des accidents de travail non déclarer des sanctions sur mon avancement, mes primes, une fausse déclaration de menace de mort que j'aurai proféré sur une de mes collègues. Je me bat depuis 6ans j'ai l'impression de ne jamais voir le bout de se tunnel. j'ai déclancher une Fibromyalgie des TMS et un état dépressif non reconnue par les médecins agrées de la commission de réforme. j'ai obtenu une ALD et la reconnaissance de travailleur handicapé

Et je ne vous dit pas le fait d'être fonctionnaire c'est le marteau contre l'enclume malgré la saisine de la HALDE sur le plan discriminatoire.

n°372
leomassan
Posté le 26-10-2009 à 23:17:51  profil
 

Bonsoir,
Entièrement d'accord avec¨Pet. Il se passe des choses incroyable dans la fonction publique et notamment à la Ville de paris. c'en est écoeurant. On peut vous salir, faire un rapport sur vous, jusque parce qu'on veut se débarasser de vous et en mettre un autre à la place; J'en aurai beaucoup à dire la dessus. Je suis en plein dans le sujet. Messieurs les reporters, allez voir un peu ce qui s'y passe même si je sais que c'est un peu fermé. vous rendrez service et justice aux agents qui se sentent impuissants et se laisse faire par peur des réprimandes.
Contactez moi si ce sujet vous intéresse;

n°575
pet|333994​3
Posté le 27-10-2009 à 06:30:30  profil
 

bonjour

merci tout d'abord pour votre soutien il faut dire qu'en matière de management dans la fonction publique territorialle ils brillent par leur incompétence . Beuacoup on eu leur galon sans aucune formation ou aucune compétence il vous suffit d'ètre dans leurs bottes et vous passez des concours interne et une bonne piognée de main. Vous pouvez avoir des poste a responsabilté directeur technique, agents de maitrise etc........
Leurs incompétences nous entraine à une dégradation volontaire de nos conditions de travail et nous sommes au centre de cette tourmente soit 54% à subir des pressions sur leur lieu de travail. Comme vous voyez trés bien nous sommes des privilégiés par notre statut de fonctionnaire et la SECURITE de l'emploi QUELLE SECURITE

n°581
loulouzia
Posté le 27-10-2009 à 08:05:44  profil
 

Bonjour,
Je rejoins Pet et Leomassan dans leur analyse et leurs malheureuses constatations.
Des pressions morales émanant de mon employeur, maire de ma commune, m'ont poussé à la démission. En ces temps de crise la décision de quitter un emploi que j'aimais a été dure à prendre. Mais ma santé était en jeu, ma famille aussi...
Dans la fonction publique territoriale, il n'y a pas d'inspecteur du travail vers qui se tourner. Certains syndicats ne semblent pas monter au créneau.Les commissions paritaires n'ont qu'un avis consultatif et au final, c'est toujours le maire qui prend les décisions. Pourquoi changerait-il d'avis ? Si l'agent est mécontent, qu'il prenne la porte, qu'il saisisse le Tribunal Administratif...
Combien sont-ils ceux qui osent affronter une procédure longue et coûteuse ?
La justice fait peur.
Le maire rigole... il se sert du budget de la commune pour payer les frais d'avocat.
Le pauvre petit agent, lui, n'a que son maigre traitement.
Pris dans la toile mortelle du harcèlement,  son énergie est mise à mal, il s'est déjà épuisé à tenir le choc, à résister, il n'a plus de force pour entamer une procédure aléatoire.  
Certains maires ne se gênent pas pour "assassiner" moralement celui qui dérange, celle qui ne se laisse pas faire.
Dans des histoires de pressions morales ( surtout ne dites pas "harcèlement" qui est un terme juridique !), il est intéressant d'essayer de comprendre à quel moment "la mise à mort" de l'agent a débuté.
Pourquoi, est-il devenu "l'homme ou la femme à abattre" alors que tout se passait plutôt bien ?
D'après mon expérience personnelle et mes rencontres, il semblerait que les victimes seraient des "empêcheurs de tourner en rond", des gens honnêtes et droits qui refusent les compromis,  qui dénoncent des vérités et des magouilles et qui veulent le respect de leurs droits.
Les statuts de la fonction publique sont bafoués, piétinés avec une facilité époustouflante et en tout impunité parce qu'il n'y a pas d'instance pour contrôler le tout pouvoir des maires.
HALTE AU HARCELEMENT MORAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE !
J'invite les forumeurs à se rendre sur ce lien http://www.petitionduweb.com/v [...] ition=2179
pour signer ou simplement pour lire les témoignages hallucinants des 94 signataires.
Courage à toutes les victimes.
Restons solidaires ... et dévoilons nous pour que le public prenne conscience de nos souffrances et arrête de penser que nous sommes des PRIVILEGIES.

n°592
sg441
Posté le 27-10-2009 à 09:37:52  profil
 

Il n'y a pas que la fonction publique territoriale. La fonction publique en générale est aussi concernée. Il n'est pas surprenant que les maires se comportent ainsi. Beaucoup d'élus ont un tel besoin de pouvoir que lorsqu'ils en disposent ils deviennent des tyrans. Ils ont aussi des copains à placer il faut donc faire partir des anciens pour laisser la place. Ces comportements sont aussi le fait de personnes qui sont d'autant plus perverses qu'elles sont médiocres et incompétentes. L'avancement, quand il existe, est aujourd'hui plus attribué pour récompenser la servilité que la compétence et la motivation au travail.

n°603
cesf0
Posté le 27-10-2009 à 10:08:42  profil
 

la fonction publique rentre depuis au moins 5 ans dans le cercle vicieux du rendement. résultat (selon mon expérience dans le travail social): on veux réguler les demandes d'aides financières, les "managers" (mal ou non formés) refusent sous tous les prétextes possibles et imaginables les demandes, alors que souvent cela revient à laisser les familles crever de faim. les travailleurs sociaux qui transmettent les demandes n'ont plus moyen d'aporter à côté et en complément du travail éducatif une aide concrète. parlons des personnes agées et handicapées : des délais d'attente inadmissibles pour un fauteuil roulant par exemple (jusqu'à 2 ans dans le département où je bosse) et tout ça pour économiser ne pas recruter. les travailleurs sociaux la dedans sont déprimés, malades. l'encadrement les isole traite leur situation à part des autres. comme ça on est sur qu'il n'y ait pas de "contagion" un peu comme la grippe A quoi !!!
quand on réagit en groupe derrière on est estampillé "parano" ou autre. j'ai vu un médecin au CHU l'année dernière dans un service traitant de la souffrance au travail. il m'a arrêté 2 fois 3 semaine et expliqué que dans la fonction publique il n'ont pas prise.

n°613
tristesse0​6
Posté le 27-10-2009 à 10:35:07  profil
 

Mon mari est en congé longue durée depuis 2008 suite à du harcèlement dans la fonction publique. Depuis qu'une nouvelle DGS a été nommée elle est la terreur des agents. Son calvaire a débuté en octobre 2006.
Il a eu un avertissement et une mise à pied dans l'espace d'un mois l'avertissement n'était même pas finalisé qu'il avait une mise à pied de 3 jours et à 57 ans c'est très dur.
Nous avons contacté un syndicat qui nous a promené (CGT) donc nous avons pris un avocat car le délai de contestation allait être dépassé. L'avocat a pris en charge le dossier sans aucun problème.
Les procédures administratives ont été déposées en mai 2007 et depuis nous attendons le jugement.
Le maire en place est PS et ancien syndicaliste CFDT le pire des patrons.
Un des collègues de mon mari a été obligé de se mettre en disponibilité, pour éviter le conflit et aujourd'hui il vit en caravane avec sa compagne enceinte et leur petit garçon de 7ans gravement malade du coeur.
Le maire a demandé au gendarme de le faire partir car sa caravane est stationnée sur la commune. Scandaleux.
Ce collègue a demandé sa réintégration car avec le RSA dur de survivre, refusée.
Mon mari devait prendre sa retraite en octobre 2008 (longue carrière) la DGS a tellement fait trainé son dossier qu'aujourd'hui il n'est toujours pas fait et son relevé comporte des erreurs qui n'ont toujours pas étaient régularisées.
Bilan de l'histoire, il a perdu 10 kgs sa santé est très fragile, mais nous le soutenons au maximum même si c'est dur à vivre au quotidien.
Aujourd'hui il est payé intégralement avec des passages en demi salaires (5 à 6 mois) le temps que sa hiérarchie fasse l'arrêté de la conclusion de comité médical. Bien sûr le délai est volontaire, car en plus des problèmes de santé ces sadiques y ajoutent les problèmes financiers. De vrais pervers.
De plus s'attaquer à un maire PS il faut être gonflé car nous sommes dans une région où le PS est majoritaire, mais nous n'avons pas peur et avoir espoir en la justice.
Tous ces pervers devraient être punis il est grand temps que la justice prenne en compte ce fléau, car de nos jours il est très difficile de prouver le harcèlement et ces pervers continuent en toute impunité.
Nous ne devons plus accepter de pareilles conditions de travail, nous n'arriverons à endiguer ces problèmes que par la solidarité.
Si vous êtes témoins de harcèlement, ne laissez plus faire car les victimes ne sont pas des gens fragiles mais fragilisés par des bourreaux. Faites des attestations car cela est nécessaire pour qu'ils puissent ce défendre, ne soyez pas complices de tels agissements

n°722
Profil sup​primé
Posté le 27-10-2009 à 17:59:40  
 

La fonction publique c'est très particulier, ce n'est pas les capacités et les compétences qui font que vous étes renouvelé, j'ai des missions auprès d'un certain ministère. Et faut avoir la taille mieux faite que le caractère ravaler sa salive et surtout faire les faux cul. et comme le dit loulouzia il faut voir les incompétents là dedans.  Des chefs de bureau qui vous font des rapport à la tête du client. Le petit dernier arrivé a qui l'on attribut un poste parce que sa pti gueule revient bien alors qu'il ne mérite pas plus que les autres le poste. Aucun moyen de se défendre pas de ressource humaine chacun y va de ses petites manie notament pour le calcul des congés. et j'en passe et j'en passe car j'en ferai un roman.

n°724
wilrole
Posté le 27-10-2009 à 18:11:26  profil
 

J'adhère à tous vos témoignages... victime de harcèlement moral (ou pressions), j'ai quitté mon emploi dans le privé (petite PME) et je tente de me reclasser... on m'a dit en effet que dans la fonction publique et notamment "territoriale" ils pouvaient embaucher des "contractuelles" de préférence venant du public... pourquoi ? serions nous plus dociles ?
Eh bien je ne connais pas mon avenir mais il est hors de question pour l'instant que je postule à un emploi dans la fonction publique car je suis persuadée en effet que les luttes de pouvoir et le harcèlement sont tout aussi présent.  Mon conjoint y travaille et quand il me raconte comment fonctionne son service, je me demande comment il trouve le moyen d'y rester encore à 5 ans de la retraite... Pas étonnant qu'il y a 15 ans, il est développé un cancer qui est aujourd'hui j'espère guéri... mais il a adopté une stratégie pour se protéger, il se fait "spectateur"... j'ai lu ce conseil donné à une personne victime de harcèlement dans un autre post... oui mais il faut je vous l'assure une bonne dose de force intérieure et de confiance en soi pour y parvenir et je le répète sur ce plan là nous ne sommes pas tous armés de la même façon... après, çà dépend aussi du taux d'estime de soi qu'on a en soi qui nous vient de nos 10 premières années... Je l'ai aussi écrit sur ce forum, le mal il est partout dans le privé, le public, les associations, les fondations... pas étonnant que tant croient se sauver par la micro entreprise mais souvent signent eux-mêmes leur arrêt de mort... C'est bien triste et nous ne nous en sortirons que par la solidarité et la rue peut être !!!

n°726
mujucon
Posté le 27-10-2009 à 18:15:53  profil
 

Je suis fonctionnaire territoriale, et à l'époque de ma tentative de suicide, je travaillais pour un Maire PS. Qui n'a rien fait. (A qui je n'ai rien demandé non plus : trop peur des représailles)

n°729
pet|333994​3
Posté le 27-10-2009 à 18:23:38  profil
 

Bonsoir

Il faut déclarer les dépressions et les tentatives en accident du travail c'est la ou on peut leur faire toucher du doigt qu'il ne sont pas tout puissant.

n°730
mujucon
Posté le 27-10-2009 à 18:27:46  profil
 

J'y ai pensé après. Je sais qu'il n'y a pas de délai pour déclarer un accident du travail. Mais ma DGS de l'époque sévit ailleurs désormais.

n°734
pet|333994​3
Posté le 27-10-2009 à 18:41:47  profil
 

re bonsoir

C'est vrai que dans la fonction publique territoriale on nous desinforme de nos droits en maladie, les saisines des comités medicaux ainsi que les comissions de réformes et ne parlont pas du déroulement de procédure et oui nous sommes des privilégiés quand un fonctionnaire se retrouve avec un demi traitement (620euros) sans aucune autre aide, la CAF, la SECU, les services sociaux personne n'aient concernés car vous êtes fonctionnaire

n°1450
barbieri14​1
Posté le 19-02-2010 à 19:58:22  profil
 

Bonjour,

Pour toutes les personnes concernées par le harcèlement des élus, maires et administration locale, voir impérativement le site http://pagesperso-orange.fr/camembertinfo
L'affaire qui y est rapportée est simplement hallucinante.

n°1459
roand10
Posté le 09-04-2010 à 12:59:55  profil
 

mujucon a écrit :

Je suis fonctionnaire territoriale, et à l'époque de ma tentative de suicide, je travaillais pour un Maire PS. Qui n'a rien fait. (A qui je n'ai rien demandé non plus : trop peur des représailles)





ç EST VRAI ç'EST SOUVENT DES MAIREs DE GAUCHE QUI SONT  des m,,comme cher nous
il fait du harcelement au personnel de la ville  , les insultes trés souvent   , souvent enseignant des pas grand chose  
je connait un agent qui est parti dans un departement voisin et qui retrouvé son estime de soit , la gauche a detruit le pays surtout EN et notre jeunnésses
le gauchiste de cher nous est enseignant payé a rien foutre ç'est pas peut dire , mais en se moment il est mal barré,  , faut pas croire un jours ou l'autre leurs dictature retombe sur eux et ç'est tant mieux

n°1460
tristesse0​6
Posté le 10-04-2010 à 14:13:26  profil
 

bonjour à tous,
Je tiens à vous dire qu'il faut faire attention à ce que l'on dit sur un forum, mon témoignage m'a valu une convocation à la gendarmerie pour plainte contre X pour diffamation.
Je n'ai fait que relater des faits et ne le regrette absolument pas, j'assume totalement.
L'employeur c'est reconnu.
Soyez prudent dans vos textes.
Bien cordialement et continuons à lutter contre ce fléau qui détruit des hommes et des familles, ne nous laissons pas faire.

n°1461
roand10
Posté le 12-04-2010 à 20:41:57  profil
 

tristesse06 a écrit :

bonjour à tous,
Je tiens à vous dire qu'il faut faire attention à ce que l'on dit sur un forum, mon témoignage m'a valu une convocation à la gendarmerie pour plainte contre X pour diffamation.
Je n'ai fait que relater des faits et ne le regrette absolument pas, j'assume totalement.
L'employeur c'est reconnu.
Soyez prudent dans vos textes.
Bien cordialement et continuons à lutter contre ce fléau qui détruit des hommes et des familles, ne nous laissons pas faire.





j'ai repondu  a ton méssage et sur se sujet j'espére qu'il na pas été sencuré,

n°1467
loulouzia
Posté le 23-04-2010 à 07:52:16  profil
 

Bonjour,

La pétition contre le harcèlement moral dans la fonction publique territoriale est à nouveau en ligne. Un souci sur le site l'avait fait disparaître... avec ses 98 signataires...
http://www.petitionduweb.com/H [...] -6865.html
Ensemble soyons solidaires et dénonçons ce tabou.
C'est tout de même incroyable de penser que certains maires, certains dgs abusent de leur pouvoir avec autant d'impunité... et que, si le pauvre petit agent bronche, fait respecter les statuts de la FPT, alors il est l'homme à abattre...
Ou plutôt, la femme à abattre, dans mon cas.
Tristesse 06, tu as été auditionné.... et mon maire à moi, jamais encore...
Cela arrivera bien un jour...
Pour ce qui est de la CGT, on pourrait en reparler, il y a des bons... et ceux qui se laissent aplatir...

n°1488
tristesse0​6
Posté le 30-05-2010 à 15:27:49  profil
 

Je voulais juste dire que la mairie en question a déjà perdu une procédure aux prud'hommes (pour un agent non titulaire).
Je vous tiendrai informée des résultats des procédures en cours, il y a une autre depuis peu (déposée par un syndicat et oui il y a en au moins un qui est sensibilisé par le mal être dans la fonction publique).
J'espère que ceux qui ont déposés auront gain de cause car il y en a marre de ces bourreaux.

n°1497
tristesse0​6
Posté le 12-09-2010 à 10:52:22  profil
 

ça y est l'audience est prévue pour le 30/09/2010, nous en saurons davantage quelques jours avant car nous nous devrions avoir quelques jours avant l’audience communication du sens des conclusions du rapporteur public, c’est-à-dire la proposition de solution au litige qu’il fait à la formation de jugement, proposition qui est dans la plupart des cas suivie par la formation de jugement
Je vous tiendrai au courant.
Bon courage à toutes et à tous et continuons de lutter contre ces bourreaux.

n°1517
petitionha​rcelement
Posté le 11-12-2010 à 16:13:54  profil
 

loulouzia a écrit :

Bonjour,

La pétition contre le harcèlement moral dans la fonction publique territoriale est à nouveau en ligne. Un souci sur le site l'avait fait disparaître... avec ses 98 signataires...
http://www.petitionduweb.com/H [...] -6865.html
Ensemble soyons solidaires et dénonçons ce tabou.
C'est tout de même incroyable de penser que certains maires, certains dgs abusent de leur pouvoir avec autant d'impunité... et que, si le pauvre petit agent bronche, fait respecter les statuts de la FPT, alors il est l'homme à abattre...
Ou plutôt, la femme à abattre, dans mon cas.
Tristesse 06, tu as été auditionné.... et mon maire à moi, jamais encore...
Cela arrivera bien un jour...
Pour ce qui est de la CGT, on pourrait en reparler, il y a des bons... et ceux qui se laissent aplatir...

n°1518
petitionha​rcelement
Posté le 11-12-2010 à 16:35:50  profil
 

Bonjour

Je viens de prendre connaissance de ce forum qui résume bien ce que l'on peut subir au travail.
Je suis agent de l'état et depuis des années je subis du harcèlement moral et à connotation sexuelle.
J'ai déposé plainte qui, après enquête et une vingtaine d'auditions dont mes 3 harceleurs, a été classée
sans suite. L'affaire ayant été jugée trop sensible il fallait absolument l'étouffer. J'ai appris par la suite
que l'ont été intervenu dans les "hautes sphères" pour arrêter cette enquête.
Après quelques mois d'accalmie à mon travail, le harcèlement reprend. Impossible d'obtenir une mutation,
aucune réponse de la hiérarchie à mes courriers, mépris complet de leur part.
Même avec des preuves, les harceleurs sont rarement condamnés. Inutile d'espérer quoique ce soit
des syndicats, j'ai vu comment ils agissent. Les victimes de harcèlement sont face à un mur, aucun
regard, aucune existence, aucune communication. Nous sommes niés en tant que personne. Nous
ne sommes rien aux yeux des harceleurs. Je veux que les souffrances des victimes soient prises en
compte, c'est pourquoi j'ai décidé de lancer une pétition sur le site : "pétition publique s'unir pour que le harcèlement au travail soit condamné".
Si vous souhaitez signer cette pétition, merci d'aller sur le site. J'aimerais obtenir un maximum de signatures
et présenter cette pétition en haut lieu. Moi-même victime, je suis bien placé pour parler des souffrances
ressenties, de cette violence au travail.

n°1521
roand10
Posté le 21-01-2011 à 14:32:05  profil
 

ça fait pas mal de temps que je n'était pas venu sur se forum,
mais je voit que ç'est toujours le bureau des pleurs des plus nantis les fonctionnaires

aux auditeurs ont la parole aujourdhui un agent territorial a appelé sur le sujet de supprimer le statue de fonctionnaire , cette dame était pour cette suppréssion , et disait bien que les agents ne faisait pas grand chose sur le dos des contribuables

si vous étes si malheureux dans la fonction publique DEMISSIONNER , aller bosser dans le privé , aprés vous pourrai parlé de souffrance au travail et inégalitées , pour le moment , ils faudrait que vous la fermier , ça va finir mal trés mal , 1789

n°1541
LERAILLEZC​ATHERINE1
Posté le 17-08-2011 à 18:26:57  profil
 

fonction publique territoriale, j'ai changé + 20 fois de services qui dit mieux!!!! aujourd'hui je suis à nouveau au placard, bureau seul, pas de travail

n°1542
phigou
Posté le 24-10-2011 à 21:57:04  profil
 

c est vrai moi après un accident de travail un long arrêt  après une inaptitude ils me force a m arrêter sans indemnités car aucun poste a proposer cela se passe au crous de rennes bravo

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
   FORUM France 3 » La mise à mort du travail »

le harcèlement dans la fonction publique